KAZY LAMBIST · Samedi 25 juin · Electro pop

Kazy Lambist.jpg

Kazy Lambist, de son vrai nom Arthur Dubreucq, né en 1992 à Montpellier est un auteur-compositeur-interprète français.

Une electro-pop de rêve sur un premier album qui vole haut. A dix kilomètres d’altitude, Arthur Dubreucq, pilote de planeur montpelliérain un temps familier des complaintes en Alaska, nous envoie en l’air grâce à une recette assurée : voix de tête charmeuse, nappes synthétiques soyeuses en un rêve d’Air, et suavité onirique comme la Californie n’en ose plus restent les arguments majeurs de ce premier long. Depuis son triomphe aux Inrocks Lab, l’adoubement de Jean-Charles de Castelbajac ou Guillermo del Toro, deux EP et une console de DJ ouverte sur la créativité, le jeune homme a peaufiné son adulation pour Gainsbourg, et sa capacité à faire les choses sérieusement.

 

On ne prendra qu’un risque mesuré à avancer qu’il faudra suivre ce garçon de très près. Visage glabre, sourire généreux, il impose encore un physique à la candeur juvénile. Des gestes contenus, une extrême modestie et un sens du fun qui empêchent irrémédiable-ment la culture du melon. Rien à signaler donc à la surface des choses. Arthur Dubreucq n’a que 23 ans. Et seulement derrière lui, le bac et quelques semestres d’études à la fac. Fricotant avec la pop pour mieux tromper l’electro, il bricole à la maison son propre univers, racé et

mélodieux.